Branché

Soins virtuels – nouvelles et opinions

10 janvier 2019

GeriMedRisk : Soutien pour prescrire aux aînés en toute sécurité

Est-il sécuritaire d’ajouter un antidépresseur à la combinaison de médicaments d’un aîné qui lutte avec une foule d’autres problèmes de santé chroniques?

GeriMedRisk, est un partenariat à but non lucratif lancé au soutien des fournisseurs de soins primaires qui prescrivent des médicaments pour les patients plus âgés, vise à répondre aux questions comme celle-ci en faisant une enquête pour déterminer les médicaments qui sont employés précisément afin d’éviter les effets indésirables. Une diminution du nombre d’hospitalisations, de chutes, et de troubles cognitifs constitue le but du service gratuit à l’industrie offert en ligne et par téléphone.

« Notre mandat consiste à renforcer la capacité du cercle des soins locaux du patient. Nous ne nous ingérons pas dans les soins du patient, ni ne devenons des prescripteurs supplémentaires », a affirmé la Dre Joanne Ho, fondatrice de GeriMedRisk. En tant que gériatre, interniste, et pharmacologue clinique, la Dre Ho est chargée d’enseignement au sein de la division de gériatrie du département de médecine de la McMaster University.

« Nous encourageons les cliniciens à nous interroger sur les médicaments pour leurs patients aînés. Souvent, ils n’ont pas le temps de faire des recherches ni des recherches documentaires. Nous disposons du temps et de l’expertise, et nous ne savons pas la réponse au préalable; nous avons l’infrastructure qui nous permet de trouver les réponses rapidement. »

Les cliniciens peuvent communiquer avec l’équipe de pharmaciens et de psychiatres gériatriques et de pharmacologues cliniques de GeriMedRisk en téléphonant au 1­855­261­0508. En ligne, et en tant que membre d’Ontario Telemedicine Network (OTN), les fournisseurs peuvent demander eConsultation du groupe spécialisé de « pharmacologie gériatrique clinique » dans le cadre du programme d’eConsultation de l’Ontario, accessible au moyen d’OTNhub à https://otnhub.ca/fr/.

« Il s’agit d’un guichet unique de consultation pour obtenir la réponse à une simple question – comment puis-je faire une prescription en toute sécurité, le cas échéant? », a affirmé la Dre Ho. Les membres de l’équipe de GeriMedRisk interviennent dans un délai de cinq jours ouvrables. « Les cliniciens n’ont pas à consulter un grand nombre d’experts ou de sources. Notre équipe en discute et fournit une seule recommandation coordonnée. »

Les questions vont de la sorte d’antidépresseur à prescrire – le cas échéant – jusqu’au moment de cesser de prescrire des statines, en passant par la façon dont les médicaments interagissent, ou encore des questions portant sur les bonnes doses.

GeriMedRisk soutient déjà les médecins de famille, les spécialistes, infirmières praticiennes et les pharmaciens, et évalue actuellement les résultats d’un essai clinique randomisé (ECR) par étapes pour déterminer s’il peut être mis en œuvre dans les maisons de soins de longue durée. L’étude, effectuée dans quatre (4) maisons de soins de longue durée en Ontario, est codirigée par la Dre Sophiya Benjamin, une psychiatre gériatrique associée à la McMaster University. Les ECR par étapes étudient les personnes individuellement ou en groupe à différents moments de façon randomisée. À la fin de l’essai, tous les participants auront expérimenté l’intervention.

Les partenaires de GeriMedRisk incluent OTN, le Schlegel-UW Research Institute for Aging, l’Association canadienne pour la santé mentale Waterloo Wellington, le McMaster University, le St. Joseph’s Health Centre Guelph, l’hôpital de Grand River, le Réseaux locaux d’intégration des services de santé de Waterloo Wellington, le Regional Geriatric Program of Ontario, et le Centre antipoison de l’Ontario. GeriMedRisk est financé en partie par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

A propos de l'auteur: SharonRose Airhart est une rédactrice et une éditrice d’OTN qui a travaillé et écrit à propos des soins de santé de l’Ontario pour plus de trois décennies.