Les consultations à domicile virtuelles transforment l’expérience des patients

Yanekah a subi un grave accident de voiture à l’âge de 18 ans. Après des années de douleur chronique ainsi qu’une dépression et de l’anxiété, le stress dû à la grossesse a rendu la vie encore plus difficile à gérer.

« Il y a des jours où je pleure”, indique Yanekah qui se situe dans les 15-20 % des nouvelles mères en Ontario aux prises avec la dépression et d’autres troubles de santé mentale tels que l’anxiété pendant et après la grossesse. “Il y a des jours où je me remets en question et il y a tellement de choses que j’aimerais être en mesure de faire que je ne suis plus capable de faire et cela provoque beaucoup d’anxiété. Ce peut être incroyablement déprimant”.

Elle a commencé à recevoir des soins en santé mentale dès le départ auprès d’un thérapeute en périnatalité spécialisé du Mount Sinai Hospital de Toronto qui fait partie du réseau de la santé Sinai. Lorsque le fait de se présenter en personne a commencé à constituer un trop grand défi en raison de sa douleur, elle a commencé à recevoir des soins psychiatriques à domicile au moyen de la télémédecine. Le système de télémédecine en santé mentale périnatale de l’hôpital a été lancé au début de 2014 et comprend maintenant environ six médecins qui tiennent 80% de leurs consultations de façon virtuelle. Ce système pourvoit aux besoins des femmes depuis la préconception, la grossesse jusqu’à la période postpartum.

La télémédecine élimine le fardeau du déplacement pendant la grossesse ou, plus tard, avec un enfant tout en faisant face au manque de sommeil, à l’allaitement et à d’autres défis logistiques selon le Dr Ariel Dalfen, directrice du programme de télémédecine en santé mentale périnatale du Mount Sinai Hospital.

Le programme utilise la technologie de vidéoconférence eVisit sécurisée et privée de l’Ontario Telemedicine Network (OTN). Après une simple installation de plugiciel, les patients, les infirmiers et les psychiatres suivent un lien sécurisé vers une vidéo et sont instantanément connectés à l’écran.

« Je recommande entièrement cet outil à d’autres praticiens en psychiatrie et en santé mentale”, indique le Dr Dalfen, qui mentionne que la télémédecine permet au programme d’offrir encore plus ses services spécialisés . « Nous sentons tous l’avantage incroyable du fait de rejoindre nos patients qui peuvent ne pas être en mesure d’obtenir des services autrement et particulièrement lorsqu’il s’agit d’offrir des soins très centrés et axés sur le patient lorsqu’il le souhaite, là où il le souhaite. »

“Les patients veulent des soins selon leurs propres exigences et la télémédecine et d’autres outils virtuels sont des outils habilitants clés », indique le dirigeant principal d’OTN, le Dr Ed Brown. « Avec les technologies du consommateur dont tout le monde dispose aujourd’hui, les patients doivent pouvoir avoir accès à un grand nombre de soins à partir de la maison plutôt que d’aller à l’hôpital ou au bureau de leur fournisseur ».