TéléAVC

Les urgentologues ont un accès immédiat, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à des neurologues spécialisés dans les soins de l’AVC qui peuvent appuyer à la fois l’évaluation et le traitement des patients ayant subi un AVC aigu.

TéléAVC: Content

À propos du programme

Le programme provincial de TéléAVC permet aux résidents de l’Ontario qui n’y ont pas accès actuellement d’avoir accès à une norme de soins pour l’évaluation et la prise en charge des patients d’AVC hyperaigus. Le programme est appuyé par un groupe de neurologues et offre un soutien aux cliniciens qui n’ont pas l’expertise nécessaire pour évaluer et traiter les patients.

Le programme provincial de TéléAVC :

  • Offre une couverture 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des accidents vasculaires cérébraux par le biais du OTN
  • Utilise CritiCall Ontario pour communiquer avec un neurologue
  • utilise le système de transfert d’images cérébrales pour les urgences (STICU) pour la visualisation des images de tomodensitométrie appuie les discussions entre les médecins du service des urgences et un neurologue concernant le traitement des patients victimes d’un AVC, y compris l’administration de tPA.

Sept sites de consultation dans la province permettent aux neurologues spécialisés en AVC d’avoir accès 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 dans 29 hôpitaux de l’Ontario.

  • Site d’aiguillage
  • Site de consultation

Prestations

Amélioration de la réadaptation post-AVC

La recherche clinique montre que les patients ayant subi un AVC aigu traités par tPA dans les 4,5 premières heures suivant l’apparition des symptômes ont de meilleurs résultats, avec 30 % plus de patients se rétablissant sans incapacité ou avec une incapacité mineure. Plus le traitement est commencé tôt, meilleurs sont les résultats.

Valeur pour le système de santé

Chaque année en Ontario, 16 000 personnes subiront un AVC, ce qui coûtera à l’économie 964 millions de dollars en frais médicaux et autres coûts liés à l’AVC. Cependant, l’énorme fardeau de l’AVC peut être considérablement réduit par l’utilisation d’un médicament thrombolytique comme le tPA.

“TéléAVC permet au neurologue d’être au chevet du patient – même lorsqu’il se trouve à des centaines de kilomètres de distance – et d’aider le médecin local à déterminer le traitement le plus efficace possible.”

– Dr. Frank Silver, neurologue et directeur médical, TéléAVC

Critères de participation

Pour participer au programme provincial de TéléAVC, un site de référence doit avoir :

  • Un service des urgences et un tomodensitogramme fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7
  • Le soutien des médecins pour le modèle, y compris l’administration du tPA
  • Un financement pour appuyer l’établissement du programme de Telestroke sur le site, y compris la participation à la formation clinique et technique, ainsi que l’élaboration de processus et de procédures hospitaliers à l’appui de ce programme
  • Le soutien du Centre régional de l’AVC et du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS)

N’hésitez pas à poser des questions sur cette solution, les meilleures pratiques et la façon de la faire fonctionner pour vous.

Nous joindre

N’hésitez pas à poser des questions sur cette solution, les meilleures pratiques et la façon de la faire fonctionner pour vous.

Avertissement : N’envoyez aucun renseignement de santé personnel.